Éruption de février 2019 🌋 (2) – Une aventure périlleuse

C’est donc le jeudi 28 février 2019 qu’avec 2 camarades nous décidons de tenter une remontée des coulées de lave. Le départ se fait sur la route des laves, proche de la coulée de 2004.

L’éruption est à 1600 m d’altitude et à un peu moins de 6 km de la route ce qui peut paraître un peu dure mais faisable pour un habitué de la randonnée. Seulement voilà, ça n’est pas une randonnée habituelle. Tout le trajet doit se faire en hors piste sur des morceaux de lave sèche non stable.

⚠️ A ne surtout pas reproduire !!! Extrêmement sportif depuis toujours je connais mon corps et mes limites mais on peut vite se trouver piégé sur un point de non-retour sur un trajet qui est évidement totalement interdit ! ⚠️

Allez c’est parti, il est midi et nous commençons la remontée. Le terrain est effectivement très casse-gueule et notre vitesse de marche n’est pas rapide mais pour le moment la pente est assez douce.

Il est maintenant 14 h et après 2h de marche, nous avons remonté environ 400 m de dénivelé. C’est à peu près maintenant que le plus dur s’annonce car nous arrivons pratiquement devant les grandes pentes. Un de nos camarades nous abandonne et décide de faire demi-tour car la suite s’annonce trop difficile 😬

Nous commençons alors à deux la remontée des grandes pentes, entre la marche et l’escalade pendant environ 2h encore. La fatigue se fait vraiment ressentir mais le trajet est déjà bien entamé. Il ne faut pas abandonner maintenant !!

Nous apprenons qu’un homme est activement recherché pour avoir pénétré dans l’enclos.. pour récupérer son drone égaré.

Il est 16h et les choses se corsent de plus en plus ! L’escalade se transforme pratiquement en alpinisme et le terrain est de moins moins stable. La remontée est très très lente et demande énormément d’énergie physique et psychologique car à chaque fois que nous croyons voir le sommet, nous nous rendons compte en arrivant que c’est juste une mini portion de faux plat qui donne un relief de sommet. A ce moment, nous grimpons sans savoir comment on va pouvoir redescendre. L’idée est, une fois arrivés au sommet, de trouver un autre chemin de retour.

Sauf qu’à 17h30, complètement épuisés nous décidons de faire demi-tour et d’entamer une descente que nous jugeons totalement impossible à redescendre de nuit ! Nous sommes à 1245 m d’altitude.

Une descente digne d’un film d’action-aventure ! Une semi-catastrophe à moitié hilarante.

Je tente de descendre ce qui ressemble de très près à une falaise de lave sèche. Mes deux pieds dérapent et je me retrouve à glisser à toute vitesse sur la pente raide ! Je tente de m’accrocher à un premier arbuste qui cède immédiatement, puis un deuxième qui cède également. Le troisième est le bon ! Je m’y accroche fort tout en plantant mon autre main dans la lave sèche. Ouille ça coupe ! La lave c’est un peu comme le verre, ça tranche fort !! 🤕

Et comme si ça ne suffisait pas, je reproduis le même schéma seulement quelques minutes plus tard ! En y repensant ça aurait bien valu une vidéo. Enfin bon, si tu veux des sensations fortes inutile d’aller jusqu’à Disney-land, passe me voir ! 😅

Les galères s’enchaînent : les pieds qui s’enfoncent dans la lave jusqu’aux genoux (douloureux à ressortir), grosses fatigue, plus d’eau en réserve, chutes à répétitions et la nuit qui tombe 🌙

Il est 19h30 et le plus gros est fait lorsque nous apercevons au loin un hélicoptère de gendarmerie qui arrive dans notre direction 🚁 Il se rapproche puis se stabilise juste au dessus de nous et nous éclaire avec son projecteur pendant une dizaine de secondes avant de repartir. Sûrement l’équipe à la recherche de l’homme qui a pénétré dans l’enclos.

Nous arrivons sur la route des laves vers 21H complètement desséchés, les chaussures détruites, fiers de l’exploit mais déçus de ne pas avoir pu nous approcher autant que nous le voulions 🤷‍♂️

Cette excursion m’a laissé quelque traces. Voyez par vous même (photos prises après une douche de 4 lavages)  😂 :

 

A suivre : Épisode numéro 3 « Éruption de février 2019 🌋 (3) – Une première approche… de très près »

Si cet article vous a plu, je vous invite à le partager 😁 ⬇️

No Comments

Leave a Comment